Historique

En 1989, l’Association des Producteurs Fermiers du Pays Basque (APFPB) a été créé par les paysans pour répondre à leurs besoins :

  • Défendre, représenter et structurer la production fermière
  • S’informer, échanger et se former collectivement.
  • Identifier, promouvoir et vendre les produits fermiers du Pays Basque

En 1992, l’association a créé la charte fermière IDOKI.
Cette marque collective est la propriété de l’association et est déposée à l’INPI.

En vingt années, l’association a œuvré sur de nombreuses thématiques de travail pour développer la production fermière en Pays Basque, promouvoir sa qualité et sa spécificité.

ESSAI

Création de l’association

En 1989, nous étions peu nombreux et isolés dans la nature. Confrontés à la mise aux normes européennes des ateliers de transformation de 1992, nous avons été amenés à chercher des solutions collectives, notamment face à l’administration.

L’association est rapidement devenue notre lieu de représentation, d’information et de formation spécifiques à notre métier.

Création de la charte d'engagement IDOKI

En 1992, nous avons créé une  identification commune avec la marque collective IDOKI.

Nous avons mis par écrit les éléments qui caractérisent la mention fermière et la qualité de nos produits.

  • Les circuits courts avant l’heure : le producteur est tenu de valoriser sa production principalement en vente directe.
  • La dimension humaine des fermes est un gage de qualité.

Les volumes de production sont adaptés à la capacité humaine de travail, afin de réaliser convenablement le travail, d’apporter le maximum de soins à l’élaboration du produit.

Des modes de production correspondant à l’image fermière du consommateur sont clairement définis. Cette démarche allie ainsi qualité des produits, qualité et niveau de vie du producteur.

Faute de reconnaissance du terme fermier, avec des cahiers des charges et un contrôle externe de nos pratiques, IDOKI protège l’identité des véritables produits fermiers du Pays Basque.

Promotion et commercialisation collective

Nous avons misé sur une stratégie de promotion et de commercialisation des produits IDOKI afin de permettre à plus de producteurs d’accéder à la valeur ajoutée de la production fermière.

En 1996, afin de prévenir toute crise sur le marché local, nous avons créé la coopérative SALTZE (« vendre » en basque) accessible à tous les producteurs IDOKI. Cet outil d’aide à la commercialisation collective porté par les producteurs, a permis de démarcher collectivement des crémiers dans la région Parisienne ou de participer collectivement à des salons fermiers.

Aujourd’hui l’expérience SALTZE s’est arrêtée. La concertation entre producteurs a premis l’expérimentation de formes collectives de vente et la création de points de vente collectifs de producteurs fermiers aux quatre coins du Pays Basque.

Hygiène, Qualité et Diversification de la production fermière

Notre association note de réelles avancées dans le mode d’application de la réglementation dans les ateliers fermiers laitiers.

Devant une réglementation en perpétuelle évolution et en lien étroit avec l’administration, notre association joue un rôle de vulgarisation, avec des formations et un appui technique proposé aux adhérents.

L’association organise de nombreuses formations sur la diversification et la qualité des produits.

Emergence du réseau AMAP du Pays Basque

En 2005, l'association a initié la création des premières AMAP® (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) en Pays Basque en accompagnant les consommateurs dans la création de leur AMAP.


Désormais l’association INTER-AMAP-PAYS-BASQUE (IAPB) coordonne le réseau des AMAP du Pays Basque dans une logique d’agriculture durable, économiquement viable, socialement équitable et écologiquement saine.

Consultez le site internet : www.inter-amap-pays-basque.org

Reconnaissance du terme fermier

Le terme « fermier » ou « produit de la ferme » fait l’objet d’un véritable engouement des consommateurs. Le risque d’une utilisation abusive existe, il n’y a pas de définition réglementaire applicable à tous les produits fermiers.

De 1999 à 2005, notre association a activement participé au chantier d’écriture du projet de loi d’orientation agricole de 1999 définissant l’utilisation du terme « fermier ». Le décret d’application n’a jamais vu le jour. Seules des définitions partielles pour les fromages et les volailles (Label Rouge) existent aujourd’hui.

Notre association milite toujours obtenir une définition des produits fermiers au niveau national (loi d’avenir agricole) et européen (règlement qualité). L’enjeu est de protéger le consommateur et le véritable producteur fermier.

Face à ce vide juridique, la charte fermière IDOKI a toute sa raison d’être !