Notre savoir faire

Avec des élevages de petite taille et de plein air, les producteurs privilégient une alimentation à l’herbe, les chèvres sortent pâturer tous les jours, sauf par mauvais temps et pendant la mise-bas.
Leur alimentation est constituée de pâture et fourrages secs produits sur la ferme, complémentés de céréales, de protéines (pois, luzerne, lupin).

Selon le cycle naturel des chèvres, les chèvres ne mettent bas qu’à la sortie de l’hiver, en février. Elles produisent du lait jusqu’à l’automne. Les chèvres sont traites matin et soir.

Pendant cette période de lactation, vous avez accès à une belle gamme de fromages frais (crottins, bûches, pâtes molles) et à de la tomme affinée au lait cru.

L’affinage est une étape importante, un affinage lent et long permet le développement aromatique des fromages.

La Race Pyrénéenne

Sauvée par une poignée de passionnés, la chèvre des Pyrénées est une race extrêmement rustique qui s’adapte à un relief difficile. Son lait est riche et de bonne qualité fromagère.
Recommandée par la charte fermière IDOKI, cette race est toutefois peu présente au sein des élevages caprins.  Les races Alpine et Saanen, plus productives en lait sont plus répandues.

  • Races rustiques conseillées. Elevages obligatoirement de plein air et de petite taille.
  • Alimentation essentiellement constituée de pâture et de fourrages secs produits sur la ferme ou achetés localement.
  • Développement aromatique des fromages, encouragement aux affinages longs (2 mois pour les petits formats et 3 mois pour les grands formats)