Notre savoir faire

Les apiculteurs Idoki privilégient la race d’abeille locale de couleur noire (apis melifera melifera) adaptée au terroir basque.  

L’apiculteur assure la transhumance des ruchers dans des zones sauvages préservées où les abeilles profitent du meilleur moment de floraison. L’apiculteur valorise les richesses florales du Pays Basque (bourdaine, bruyère blanche) afin d’obtenir des miels d’exception.

Le travail de l’apiculteur est de préserver la santé de la ruche.
Le miel est un produit naturel issu du travail des abeilles. Les abeilles récoltent et transforment le nectar en miel. Elles déshumidifient le nectar qui devient miel et le stockent à l’intérieur des alvéoles de cire.

L’apiculteur récolte le miel à maturité en utilisation des techniques non agressives envers les abeilles.

L’extraction du miel récolté se fait à froid afin de respecter le travail des abeilles.

Les autres produits de la ruche

Les abeilles produisent le miel, la gelée royale, la cire et récoltent le pollen et la propolis.

  • L’abeille recueille le pollen des fleurs pour nourrir les larves. Cette protéine rééquilibre la flore intestinale.
  • L’abeille recueille la propolis sur les bourgeons des arbres. La propolis protège des parasites et renforce l’immunité de la ruche.
  • La gelée royale est une enzyme secrétée par les glandes des abeilles. Elle nourrit toutes les larves dans les premiers jours, puis exclusivement la larve vouée à devenir la reine.
  • Les alvéoles de la ruche sont en cire. La cire est utilisée comme onguent dans les pommades ou en cire encaustique.

La charte fermière IDOKI garantit :

  • Priorité à la race locale d’abeille et aux souches proches adaptées au terroir   
  • Butinage en Pays Basque sur des espaces sauvages (n’ayant pas reçu de traitements chimiques) ou reconnus agriculture biologique. Miels d’exception et miels valorisant les richesses florales locales favorisées.
  • Obligation de méthodes non agressives de récolte. Récolte du miel à pleine maturité, extraction du miel à froid dans les 5 jours suivant la récolte.

Vidéo